Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

LE GUERRIER DE PORCELAINE

Code EAN13: 9782226470379

Auteur : MALZIEU MATHIAS

Éditeur : ALBIN MICHEL


   Disponible
Résumé :

En juin 1944, le père de Mathias, le petit Mainou, neuf ans, vient de perdre sa mère, morte en couches. On décide de l'envoyer, caché dans une charrette à foin, par-delà la ligne de démarcation, chez sa grand-mère qui a une ferme en Lorraine. Ce sont ces derniers mois de guerre, vus à hauteur d'enfant, que fait revivre Mathias Malzieu, mêlant sa voix à celle de son père. Mainou va rencontrer cette famille qu'il ne connaît pas encore, découvrir avec l'oncle Emile le pouvoir de l'imagination, trouver la force de faire son deuil et de survivre dans une France occupée.
Il aura fallu plus de six ans à Mathias Malzieu pour écrire ce Guerrier de porcelaine, son roman le plus intime, où, alliant humour et poésie, il retrace l'enfance de son père et s'interroge sur les liens puissants de la filiation.
  • ean
    9782226470379
  • Auteur
  • Éditeur
    ALBIN MICHEL
  • Genre
    LITTERATURE ADULTE - Littérature française
  • Date de parution
    12/01/2022
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    306 g
  • Hauteur
    205 mm
  • Largeur
    140 mm
  • Épaisseur
    20 mm
Aucune actualité liée

Mathias Malzieu signe son sixième roman adulte et ce musicien réalisateur de talent n’a pas à rougir de sa plume !!

De ce titre très personnel et aux accents très poétiques, M. Malzieu se glisse dans la peau de son propre père enfant, pour lui rendre hommage et saluer un homme aux valeurs républicaines, résistant, tolérant et courageux.

Mainou, ainsi le nomme t-on, est âgé de 9 ans quand sa mère meurt avec sa toute petite sœur et que son père est mobilisé pendant la seconde guerre mondiale. Il sera mis en garde en Lorraine chez sa grand-mère et une famille qu’il connait à peine et avec laquelle il devra faire bon an mal an.

Dans cette zone occupée, on découvre la fin de la guerre à hauteur d’enfant avec une poésie, une candeur et une tendresse rare qui anesthésie la douleur du petit Mainou.

Mathias Malzieu signe encore un roman délicat, poétique, magique et rare, un coup de maitre !